ACTUALITÉS

Crédit à la consommation : pourquoi faut-il se méfier des cartes de fidélités ?

Posté le: 27/12/2019

Carte de fidélités & crédit à la consommation

Le nombre des Français ayant souscrit un crédit à la consommation atteint les dix millions. Ainsi, l’association de consommateurs donne quelques conseils sur les critères à prendre en compte avant de signer. Elle recommande surtout de se méfier du crédit revolving compris dans les cartes de fidélité des magasins. Explications.

L’engouement des Français pour le crédit à la consommation

Selon une étude publiée par Codifis, un Français sur cinq détient un prêt conso en 2018, soit environ 18,9%. En général, le crédit sert à financer des projets d’achat de voiture, réalisation de divers travaux et l’achat d’un bien d’équipement.

Il en ressort également que certaines catégories de personnes sont plus concernées par ce phénomène. Concernant le facteur âge, les jeunes de 25 à 34 ans et les seniors âgés de 65 à 74 ans sont les plus touchés. Sur le plan professionnel, la plupart sont des chefs d’entreprise, des commerçants et des artisans.

Certes, les crédits conso sont très pratiques pour financer les besoins quotidiens. Toutefois, ils peuvent également être source d’importants endettements.

Les différents types de crédit à la consommation

Les prêts conso diffèrent quant à leur nature et leur coût. Ainsi, il y a les crédits classiques proposés par les banques. Ils permettent d’obtenir un montant précis. Leur taux d’intérêt varie de 1 à 3%. Ce type de prêt doit être utilisé pour une dépense précise et est limité dans le temps.

Concernant le crédit renouvelable, il permet de bénéficier d’un certain montant à dépenser librement. La somme se reconstitue grâce aux remboursements effectués. Cette formule est généralement incluse dans les cartes de fidélité. Le taux d’intérêt est de 17 à 18%.

Les risques d’endettement causés par les cartes de fidélité

Les crédits renouvelables peuvent conduire à un surendettement dans certains cas. Si l’emprunt souscrit finance l’achat d’un bien d’une valeur supérieure à 1000 euros, contracter un crédit non renouvelable est obligatoire. Seulement, les cartes de fidélités des magasins réussissent à contourner cette règle. Souvent, un crédit renouvelable y est inclus et il s’active dès que vous effectuez un nouvel achat sans même vous en rendre compte. Pourtant, si tel est le cas, vous risquez d’accumuler plus de dettes dont le montant peut excéder votre capacité financière.

Souscrire un emprunt : les éléments à considérer

Il importe de passer en revue les divers éléments relatifs à la souscription avant de signer un contrat de crédit. D’abord, vérifiez le TAEG qui englobe les divers frais obligatoires, dont les frais de dossier et le taux d’intérêt. Ensuite, vous devez aussi vous pencher sur le coût total du prêt.

Se contenter du montant des mensualités est fortement déconseillé. Effectivement, même si le montant mensuel est faible, si vous devez payer votre emprunt sur une longue période, il finit par revenir très coûteux.

 

Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free
download redmi firmware
Download Premium WordPress Themes Free
udemy free download

Un credit vous engage, vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.