ACTUALITÉS

État des lieux des prêts à la consommation à la fin du premier semestre 2019

Posté le: 07/10/2019

prêts conso

Le fléchissement de la production des prêts à la consommation au mois de juin a marqué les esprits. Pourtant, on note une légère augmentation sur le second trimestre ainsi que sur les six premiers mois de l’année 2019. Le point.

L’évolution des volumes des prêts conso sur le mois de juin 2019

Dans l’ensemble, les organismes financiers ont produit peu de prêts à la consommation en juin, affichant ainsi un net recul du volume (-7,4 %) si l’on en tient aux statistiques publiées par l’Association française des sociétés financières (ASF). Si l’on compare le mois de juin 2019 au mois de juin 2018, on enregistre une baisse de 300 millions d’euros environ.

L’évolution des prêts classiques sur ce mois est de -7 %. Les locations avec option d’achat ont aussi connu une baisse globale avec -9 %. Il semble qu’il y ait eu du désintérêt pour les voitures neuves dont le financement a considérablement fléchi (-14,3 %), alors que les voitures d’occasion gagnent de la place quoiqu’il y ait un recul d’un million d’euros. C’est surtout la LOA des voitures d’occasion, avec ses +26,3 %, qui a boosté les chiffres du financement automobile. En ce qui concerne les crédits affectés à l’achat des deux-roues et des embarcations, c’est négatif (-11,8 %). Le volume des prêts personnels a aussi diminué (-13,1 %), celui des crédits revolving également (-0,5 %). Il est à croire que les consommateurs se sont plutôt tournés vers le crédit immobilier et le crédit dédié à l’équipement de la maison (+9,7 %) en ce mois de juin 2019.

Les chiffres des six premiers mois de l’année 2019

On a mentionné plus haut une légère hausse de la production globale des prêts à la consommation. Ce n’est pas le cas pour les crédits non-affectés (-4,6 % en continu sur 6 mois). Répartie par trimestre, on a pu enregistrer -5,4 % de baisse des crédits non-affectés sur le premier trimestre et -3,9 % sur le second. En ce qui concerne le crédit permanent, il a affiché un recul de -2,5 % sur le premier trimestre pour reprendre à +1 % sur le deuxième. Finalement, le crédit permanent affiche une évolution de -0,8 % sur le premier semestre 2019.

Si l’on revient au crédit auto neuf, on a enregistré -0,7 % sur les six premiers mois de 2019, mais c’est peu comparé au vent glacial qui a balayé le crédit auto classique au second trimestre (-6,7 %) qui, déjà, a souffert d’un repli (-2,3 %) sur le premier trimestre.

 

En résumé, ce sont les crédits de financement des véhicules de seconde main qui ont battu le record des volumes (+11,1 %) sur tout le premier semestre 2019, mais encore, c’est moindre par rapport à la LOA des voitures d’occasion (+44,7 %) dont les chiffres dépassent les 300 millions d’euros. Les prêts travaux et les crédits dédiés aux équipements de la maison ont également connu une embellie en franchissant le seuil de 1,5 milliard d’euros avec une augmentation de production de +15,5 %.

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
udemy free download
download samsung firmware
Download Nulled WordPress Themes
online free course

Un credit vous engage, vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.