savings-2789092_960_720

Réformes fiscales : quels impacts sur le pouvoir d’achat en 2019 ?

Posté le: 28/11/18

Les dernières réformes fiscales ont des retombées sur le pouvoir d’achat des Français. Cela se fera ressentir dès le début de l’année 2019. À l’issue de l’étude d’impact récemment effectuée par l’Institut des politiques publiques, l’on a pu conclure qu’il y aura deux catégories de classes sociales : celle des gens qui tireront profit de la conjoncture, d’une part, et celle de ceux qui étoufferont, d’autre part. Le regroupement de crédits se présentera alors comme une solution pour les perdants.

Les perdants de la conjoncture

Ceux qui étoufferont à cause des dernières réformes fiscales sont les ménages aux revenus limités. Ils représentent 20 % des Français. Les principales raisons de leurs difficultés financières sont la révision des allocations logement et la revalorisation très minime des prestations sociales. Conséquence : dans l’ensemble, le pouvoir d’achat de cette catégorie de gens va diminuer de 3,5 milliards d’euros ! Sans citer l’augmentation des taxes sur le tabac et des impôts sur l’énergie. Les plus aisés des seniors en retraite sont aussi touchés par la baisse du pouvoir d’achat, parce que la CSG augmente ainsi que la sous-indexation des pensions de retraite. On s’attend prochainement à une révision des pensions de retraite de +0,3 % dans un contexte d’inflation évaluée à 1,6 % environ.

Les gagnants de la conjoncture

Ils représentent 1 % des Français. Eux, ce sont ceux qui tireront meilleur parti des réformes fiscales, notamment la réforme de d’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Qui plus est, le prélèvement forfaitaire sur les revenus du capital s’effectuera désormais une seule fois. Ces changements permettront aux ménages aisés de bénéficier d’une augmentation du pouvoir d’achat de 6 %. Les ménages aux revenus compris entre le troisième et le huitième décile ne seront pas en reste. Ils bénéficieront, eux aussi, d’une réduction de la taxe d’habitation.

Le regroupement de crédits : une alternative pour les perdants de la conjoncture

Vous faites partie de ceux qui ne pourront pas tirer profit des réformes fiscales décrétées par le gouvernement ? Si vous craignez que votre portefeuille pâtisse de l’augmentation des taxes et des impôts, essayez donc le regroupement de crédits. Vous pourrez sans doute prévoir une marge pour votre budget. Le principe de ce produit bancaire est de rassembler tous les prêts en cours en un seul crédit, avec une seule mensualité plus réduite, et une échéance ajustée de manière à ce que votre budget respire un peu. Bien entendu, le taux d’intérêt sera aussi révisé en votre faveur.